Quelles sont les démarches pour changer de comptable ?

Quelles sont les démarches pour changer de comptable ?

décembre 27, 2021 0 Par Zozo

Dans la vie professionnelle de tout entrepreneur ou professionnel, il peut arriver, au moins une fois, d’en ressentir le besoin même si des épisodes particuliers ou graves ne surviennent pas nécessairement de manière à déterminer ce besoin.

Pourquoi?

Peut-être que vous ne parlez pas la même langue.

Il vous semble qu’il a pris du retard dans la manière de concevoir et de gérer son travail.

Ce n’est pas assez clair quand on lui pose des questions.

Eh bien, ce sont toutes des raisons valables pour décider de magasiner et d’envisager un autre consultant.

Le comptable, en effet, est notre consultant par excellence et si quelque chose nous met dans la condition de ne pas avoir pleinement confiance, il vaut mieux changer.

Changer n’est pas difficile, mais il cache quelques petits pièges.

C’est une étape délicate qui doit être faite avec soin et en suivant quelques précautions simples pour éviter des problèmes avec le même consultant que vous quittez et avec le fisc.

Tout d’abord, vous devez révoquer le mandat

Pour ce faire, vous devez vérifier si vous le lui avez remis par écrit ou uniquement verbalement.

Dans le premier cas, il faut voir les délais de résiliation précisés dans l’assignation écrite de la mission.

Par conséquent, vous pouvez toujours le révoquer sans aucune obligation de motiver, mais vous devrez le faire dans le délai prescrit.

Dans le second cas, vous pouvez théoriquement le faire à tout moment.

Cependant, ce sera tout à fait raisonnable et pratique pour vous :

Préciser dans la lettre de rétractation qu’il devra faire face aux échéances fiscales de l’année suivante relatives à l’année en cours, à savoir : présentation des états financiers, déclaration d’impôt, déclaration de TVA, etc. (quelque chose qui n’est pas pris pour acquis et automatique.

Cette obligation est de votre responsabilité et le défaut de notification du changement est passible de pénalités. Ainsi, à moins que vous ne l’ayez délégué par écrit pour s’occuper de cette tâche, vous devrez demander au nouveau consultant de le faire en votre nom.

Mais quelles sont les obligations de l’ancien comptable lorsque vous évoquez le mandat ?

Il est tenu de vous remettre toutes les pièces comptables et tous les documents fiscaux et fiscaux en remplissant un procès-verbal de livraison détaillé.

Il vous sera demandé de signer cette liste des documents délivrés ; ensuite, vérifiez que ce qui est indiqué dans le rapport lui-même correspond à ce que vous recevez.

Si vous êtes le représentant légal, vous devrez vous en occuper vous-même, ou une personne de confiance, spécifiquement déléguée par vous, pourra le faire.

L’idéal serait que tous les documents (imprimés des registres et livres comptables obligatoires, déclarations fiscales, états financiers avec les récépissés d’expédition et de dépôt correspondants) aient été archivés sur un support numérique, mais tous ne sont pas encore organisés de cette manière.

Cependant, pour protéger vos intérêts surtout en cette période de transition, l’ancien et le nouveau comptable sont tenus de respecter le code de déontologie qui régit cette profession.

Les deux doivent suivre les procédures et formalités correctes et se comporter de manière équitable.

Quels éléments prendre en compte lors du choix de votre nouveau consultant ?

Tout d’abord, ne prenez pas de décision instinctive, mais regardez attentivement autour de vous et prenez le temps d’évaluer calmement vers qui vous pourriez vous tourner.

Ne le choisissez pas simplement parce qu’il est un ami d’enfance ou même un parent. Cela pourrait être une grosse erreur.

Vérifier qu’il est qualifié (inscrit au Registre des Experts Comptables) et qu’il dispose d’une police d’assurance professionnelle obligatoire.

Décrivez-lui votre entreprise, parlez-lui clairement de vos difficultés et de vos objectifs pour comprendre s’il peut vraiment s’intéresser au bien-être de votre entreprise et créer avec vous une collaboration synergique et de confiance.

Évaluer son organisation en portant une attention particulière au niveau d’organisation informatique, de gestion des données et des documents. Le studio est peut-être petit mais il ne peut pas se permettre de ne pas être équipé d’outils de sauvegarde et d’inviolabilité des données modernes et à jour.

Observez, si possible, également ses éventuels collaborateurs internes, en vous rappelant que dans la vie de tous les jours, vous aurez beaucoup à faire avec eux.

Demandez un tarif ou une estimation de la rémunération qui vous sera demandée pour les activités professionnelles individuelles afin d’être en mesure de faire des achats de budget.

Un comptable Ixelles est également transparent et n’aura aucun problème à cet égard, en effet il sera le premier à le proposer. Il peut être une sorte de boussole pour vous guider dans l’évaluation économique de l’ancien et du nouveau professionnel.

S’il tombe en dessous des taux minimaux aujourd’hui, cela pourrait vous coûter très cher demain. Considérez-le comme un investissement pour votre tranquillité d’esprit et pas nécessairement comme un coût à décomposer.

Ne vous laissez donc pas guider uniquement par l’aspect économique. Lors de la remise de la documentation, le nouveau consultant doit vous proposer une mission professionnelle écrite. La mission professionnelle est le contrat qui l’autorise à exécuter la mission et règle les relations entre vous et le cabinet, en citant également leurs responsabilités respectives. La politique de confidentialité doit y être jointe.